Centre de Recherches

Valorisation et protection du patrimoine créé par la viticulture de montagne et en forte pente.
Logotype CERVIM
Le CERVIM est un organisme international constitué en 1987 sous les auspices de l’O.I.V., l’Office International de la Vigne et du Vin, aujourd'hui Organisation Internationale de la Vigne et du Vin.
Au Centre adhèrent des organisation, nationales et internationales, qui s'intéressent à la protection et au développement de la viticulture de Montagne et en forte pente.

Le Centre,  qui a son siège en Vallée d’Aoste (Italie), opère depuis toujours en soutien des viticultures de montagne, en forte pente et des petites îles. Il poursuit son but en organisant des congrès et en participant aux initiatives de secteur, tant à niveaux national qu'international, en tant que porte-voix des viticultures de montagne et en forte pente.

Son fonctionnement est réglé  par la loi n° 17 du 18 août 2004 de la Région Autonome Vallée d’Aoste.

Caractéristiques des viticultures représentées

Les caractéristiques qui rapprochent les zones associées au CERVIM et qui sont à la base de la prise en compte des "viticultures héroïques" sont les suivantes:

  • conditions orographiques qui empêchent la mécanisation ;
  • vignobles de petite taille, pas toujours contigus et souvent en terrasses ;
  • maisons viticoles de petite taille ;
  • l’activité viticole ne correspond pas à la principale source de revenu économique ;
  • nécessité de prévoir de grands investissements économiques pour la formulation d’une viticulture moderne ;
  • conditions climatiques pas toujours optimales (ex. nécessité d’eau);
  • différentes typologies de raisins, qui emportent des productions œnologiques en dehors des modèles globaux (produits de créneau) ;
  • vignobles situés dans des aires géographiques de hauts niveau paysager.
L’activité du CERVIM s’étend aussi a la viticulture des petites îles qui se caractérise aussi par des difficultés structurales (la salinité, la mécanisation difficile voire impossible) et qui est insérée dans un contexte socio-économique qui pénalise les producteurs.

Les régions qui adhèrent au CERVIM

Le CERVIM représente plusieures régions et organismes régionnaux européens
Le CERVIM regroupe des régions rapprochées par une viticulture héroïque, ainsi dite à cause des caractéristiques des territoires consacrés à la vigne et des conséquentes conditions de travail, parfois extrêmes, que celle-ci emporte.

Il s'agit d'une viticulture marginale, qui représente moins du cinq pour cent de la superficie viticole européenne, mais qui a un poids important sur l’économie, sur la société, sur les territoires et sur la culture de nombreuses régions et nations.

Les régions qui adhèrent actuellement au CERVIM sont :
la Vallée d’Aoste (I),la Lombardie (I), le Piémont (I), la Ligurie (I), la Province Autonome de Bozen (I), la Province Autonome de Trente (I), la Sicile (I), le Canton du Valais (CH), la Galice (E), le Douro (P), la Rhénanie-Palatinat (D).
Des organismes régionaux représentent également les Abruzzes (I), Wachau et Stiria (A), les régions de Banyuls-Collioure et du Rhône-Alpes (F), le Canton du Tessin (CH) et l'Appalachian State dans la Caroline du Nord (USA).

Le CERVIM trouve son siège en Vallée d’Aoste, une Région située dans le cœur de l’Europe.