Projet Erasmus+ - The Wine Lab

Le projet The Wine Lab a été présenté et approuvé dans le cadre du Programme européen Erasmus +, avec le but de créer des relations vertueuses entre les Universités et les Caves des petits producteurs opérants dans les zones défavorisées, afin d'accroître le développement territorial.

Le projet rassemble un consortium transnational de 5 Pays européens, tels que l'Italie, l'Autriche, la Hongrie, la Grèce et Chypre. Les 12 partenaires, chacun expert dans leur propre domaine, mettent à disposition leurs expériences complémentaires à celles des autres.

Il y a des Universités faisant des activités de recherche connexes, y compris l'Université de Macerata, également désignée comme chef de projet, l'Université autrichienne de Krems «IMC Krems Université des sciences appliquées», la Faculté d'économie de l'Université hongroise « Université de Pannonia "Et l'Institut Macédonien de Technologie «  Macédoine Orientale et Institut de Technologie de Thrace (TAIKAV) ».

En tant que Centre de Recherche dans le secteur du vin, le projet considère Cervim comme le seul acteur impliqué dans la recherche, l'étude et le développement de la viticulture de montagne et des petites îles.

Certaines caves de petits producteurs opérants dans les zones défavorisées des Pays impliqués dans le projet, apportent leur contribution, représentant la partie qui opère dans le domaine. Parmi ceux-ci il y a la cave italienne « Podere La Scurtarola » dans le nord de la Toscane, la cave  macédonienne « Nico LAZARIDI WIAC SA », la cave autrichienne « Weingut Schuster » et celle hongroise « Koczor ».

D'autres partenaires sont spécialisés dans le conseil, comme la société italienne « Cramars Sociétà Cooperativa Sociale » et celle grecque «Militos Emerging Technologies and Service S.A.», ou dans évaluation et solutions TIC, comme la société « R & C » de Chypre.

Dans n'importe quelle industrie, les petites entreprises doivent avoir une préparation adéquate en termes de ventes, de commandes, de marketing, d'emballage, d'expédition, etc.
Dans le domaine du vin, les petites caves doivent aussi faire face à des problèmes liés au territoire (petits vignobles, souvent non contigus ou placés sur des terrasses), un grand nombre d'heures de travail (de 800 à 1600 heures / ha / an ) et une fragmentation ampélographique avec une plus grande présence de vignes indigènes en petites quantités.

Le projet The Wine Lab a fixé plusieurs objectifs à atteindre au cours des trois années de sa durée, à savoir:
• créer des hub, c'est-à-dire des groupes d'intérêt et des communautés d'apprentissage impliquant des producteurs de vin, des chercheurs, des étudiants universitaires, des sujets publics et privés dans le secteur du vin

• déterminer de nouvelles formes de coopération entre les universités et les entreprises pour augmenter les opportunités de formation (stages)

• développer des mécanismes pour le partage structuré des connaissances entre la recherche et business

• créer des outils pour fournir des réponses opportunes et personnalisées aux besoins d'apprentissage (matériel didactique créé ad hoc)

• définir des méthodes et des outils innovants pour exploiter les connaissances au niveau régional et les relier aux connaissances nationales et européennes

• développer des discussions par le dialogue entre les hub régionaux et les décideurs