Zone viticole: Île de Pantelleria

Zones viticoles associées Italie Italie Sicilie Sicilie Île de Pantelleria Île de Pantelleria

L' Île de Pantelleria

Paysage viticole de Pantelleria
L’île de Pantelleria – ainsi que l’écrit Broggia – a longtemps vécu dans la misère ; dans la deuxième moitié du siècle passé, l’économie de l’île s’est développée grâce à la mise en valeur du Zibibbo. Le nom de ce cépage vient du terme arabe zebib, qui signifie raisin sec.
Vers 1929 un nouveau débouché s’ouvre au zibibbo: l’exportation du raisin de table. Cette commercialisation subit toutefois la dure concurrence des raisins de la terre ferme. Lors de l’année agricole 1906-1907, la Direction de la Statistique du Ministère de l’Agriculture, de l’Industrie et du Commerce estime que le vignoble occupe 3.084,60 hectares.

C’est en 1925 qu’il atteint son extension maximale, avec 5.200 hectares. Par contre, en 1930, le vignoble de Pantelleria subit son coup le plus dur : le phylloxéra débarque dans l’île. Suite aux nouvelles plantations de 1975 la superficie d’avant le phylloxéra est à nouveau atteinte. Aujourd’hui, la crise généralisée du secteur agricole de l’île a entraîné la réduction de la superficie cultivée à 1400 hectares.

Caractéristiques structurales
 
Superficie viticola totale dell’Isola de Pantelleria (Région Sicile) (ha)
1400
Superficie viticole totale présentant des difficultés structurales

(altitude, forte pente, terrasses) (ha)
1200
Superficie avec pente > 30% (ha)
400
Superficie à une altitude > 500 m s.n.m. (ha)
60
Superficie en terrasses (ha)
1200
Limites altimétriques des vignobles (m s.n.m)
500 - 600
Distribution sur le territoire des vignobles présentant des difficultés structurales
Sur toute l’île
(Mise à jour des données: 2006)

Répartition de la superficie

Dans 47% des cas, les exploitations occupent de 1 à 3 hectares ; c’est la situation la plus courante. 43% des exploitations ont des dimensions qui varient de 0,2 à 1 hectare. 8% seulement dépassent 3 ha et il n’y a que 2% des exploitations de moins de 0,2 hectares.

Paysage viticole

Le paysage de l’île a été façonné par l’homme ; il se caractérise par ses terrasses et par ses ouvrages en pierres sèches, ainsi que par ses cultures, qui ont souvent des formes particulières, typiques de l’île. La valeur esthétique des terrasses est élevée : leur présence ordonne et relie les éléments de ce paysage si contrasté, dont il a été écrit qu’il ressemble « à un ouvrage plus de jardinage que d’agriculture ». Les bâtiments ruraux - dont les jardins qui avaient la fonction de protéger les cultures de l’agression des vents et les ‘demusi’, les habitations traditionnelles des agriculteurs - sont distribués dans toute l’île.

Cépages principaux

Les cépages à baie blanche:

  • Zibibbo
  • Catarratto
  • Inzolia
Les cépages à baie rouge:

  • Cabernet Sauvignon
  • Nero d’Avola
  • Nereo Nostrale