Zone viticole: Piémont

Zones viticoles associées Italie Italie Piémont Piémont
Piémont

Province di Torino, Alessandria, Novara, Verbania, Cuneo

Vignoble à Carema (Turin)Les débuts de la viticulture piémontaise remontent aux époques préromaine et romaine, alors que sa diffusion à grande échelle date du XVIIe siècle. Au cours des deux siècles suivants, le passage d’une partie du territoire piémontais sous la domination française, puis le retour à la Maison de Savoie, est à l’origine de l’essor de la viticulture : pour répondre à la demande croissante, le vignoble atteint alors 250.000 ha. Vers la deuxième moitié du XIXe, de nouvelles phytopathologies importées d’Amérique sont à l’origine d’un déclin de la viticulture, en particulier dans toutes les zones marginales et dans celles qui sont situées au pied des montagnes, où les coûts de plantation et de gestion sont plus élevés.

Caractéristiques structurales
 
Superficie viticole totale de la Région Piémont (ha)     
46.000
Superficie viticole totale présentant des difficultés structurales (altitude, forte pente, terrasses) (ha)
1.435,5
Superficie avec pente > 30% (ha)
971
Superficie à une altitude > 500 m s.n.m. (ha)
297,5
Superficie en terrasses (ha)
548
Limites altimétriques des vignobles (m s.n.m)
Fra 180 et i 1000 metri
Distribution sur le territoire des vignobles présentant des difficultés structurales
Bande de pied de montagne, Vallée de Susa, Val Chisone, Vallée d’OssolaLanghe (en particulier dans les Vallées d’Belbo et Bormida où se concentrent les terrasses)
Roero (seulement pour ce qui concerne les vignobles en forte pente). Bande de pied de montagne de toutes les aires alpines (situations minimales)25-30% de la Province d’Alessandria, sporadiquement sur le territoire de la Province de Novara
(Mise à jour des données: 2006)

Répartition de la superficie

De petites parcelles de moins de 0,2 ha occupent 12% de la superficie totale ; les terrains de 0,2 à 1 ha, en revanche, recouvrent 46% de la superficie ; enfin, les parcelles de plus d’1 ha occupent 42% de la superficie.

Paysage viticole

La vigne est cultivée en banquettes et en terrasses de dimensions différentes dans les zones aux pieds des montagnes, autour et sur les collines.
Le morcellement remarquable du vignoble n’a pas permis des travaux de bonification étendus ; des aménagements en terrasses de pierre ou en banquettes dont la largeur permet une mécanisation partielle n’ont été réalisés que dans certaines zones au pied des montagnes, où les pentes dépassent 30%.

Les bâtiments ruraux, à l’origine destinés aux activités productives, ont cessé d’être utilisés. Aujourd’hui, on les transforme en habitations privées, agrotourismes, Bed & Breakfast. L’abandon des zones rurales est limité aux zones de montagne, où le faible rendement et les frais élevés ne permettent pas de continuer l’activité viticole.

Cépages principaux

15% de la superficie est plantée de cépage à baie blanche et 85% de cépages à baie noire.