Zone viticole: Valcamonica

Zones viticoles associées Italie Italie Lombardie Lombardie Valcamonica Valcamonica

La Valcamonica

Vignobles en Valcamonica (Photo Cave Bignotti)
Dans le Valcamonica, la viticulture était déjà présente à l’époque romane, mais c’est surtout au bas Moyen-Âge (de 1001 à 1321) que l’on y jette les bases pour arriver à la culture moderne que nous connaissons aujourd’hui, hautement spécialisée. Plusieurs documents de cette époque-là témoignent de l’importance économique de la culture de la vigne.

Au XVIe, grâce à la domination vénitienne dans la région, la viticulture se développe beaucoup, mais vers la fin du siècle, elle est frappée par une pathologie qui réduit le vignoble. Le XVIIIe siècle est également marqué par une période de crise profonde, due aux mauvaises conditions climatiques. Au siècle suivant, une fois que le problème des maladies importées d’Amérique a été résolu, la viticulture du Valcamonica commence à augmenter et, en 1970, elle atteint 2.000 ha. Après cette date, le vignoble de la région décline et, de nos jours, il n’en reste que 140 ha.

Caractèristiques structurales
 
Superficie viticole totale de la Valcamonica/Province de Brescia (ha)
108
Superficie viticole totale présentant des difficultés structurales (altitude, forte pente, terrasses) (ha)
83 ca
Superficie avec pente > 30% (ha)
13
Superficie à une altitude > 500 m s.n.m. (ha)
23
Superficie en terrasses (ha)
52,20
Limites altimétriques des vignobles (m s.n.m)
da 250 à 750 m s.n.m.
Distribution sur le territoire des vignobles présentant des difficultés structurales
De Darfo à Sellero sur la gauche et, surtout sur la droite orographique du fleuve Oglio.
(Mise à jour des données: 2006)

Répartition de la superficie

67% des exploitations vitivinicoles occupent moins de 0,2 ha, c’est-à-dire 50% de la superficie au total. 32% des exploitations ont une superficie comprise entre 0,2 et 1 ha. 1% seulement des exploitations occupent de 1 à 3 ha (7% de la superficie totale).

Paysage viticole

Une partie du vignoble est englobé dans le Parc de l’Adamello.
La vigne est cultivée essentiellement sur des terrasses soutenues par des murets en pierres sèches, en suivant des méthodes de conduite traditionnelle. En général, la vigne y est cultivée seule. Elle s’accompagne rarement d’autres productions maraîchères. Toujours plus souvent, le vignoble est interrompu par des bois de feuillus ou par des vignes abandonnées.
Les routes rurales sont généralement en mauvais état et cela limite le développement de la viticulture et explique l’abandon de nombreux hectares de vignoble.

Cépages principaux

Les cépages à baie blanche sont:
  • Trebbiano
  • Incrocio Manzoni
  • Müller-Thurgau
  • Riesling renano
  • Chardonnay
  • Pinot bianco
Les cépages à baie rouge sont:
  • Merlot
  • Marzemino
  • Brabera
  • Incrocio Terzi
  • Ciliegiolo
  • Valcamonec
  • Sebina